47e Parallèle: de l’amour dans l’air

Ceux et celles qui suivent mes tribulations de Foodista en mission sur les réseaux sociaux le savent bien: il ne reste plus qu’une semaine avant mon prochain resto-bulle sur le thème de l’amour courtois au Morrin Centre. Tous les astres semblent alignés pour une deuxième édition sensationnelle, mais je ne vous cacherai pas que tout le branle-bas de combat induit par pareille opération n’est pas sans impact sur mon équilibre ou de celui de mon couple… ce qui est quand même ironique quand on se consacre corps et âme à préparer la fête de l’amour… C’est donc avec une curiosité qui n’avait d’égale que ma reconnaissance que j’ai accepté l’offre du 47e Parallèle de faire l’essai de leur Coffret gourmand pour la St-Valentin, nous offrant, du coup, la possibilité de célébrer une semaine à l’avance!

Champagne et bonne St-Valentin

 Astruce #1: pour les grandes occasions, ne pas faire l’économie d’une bulle élégante! Champagne!

Une tradition qui s’est installée patiemment depuis 6 ans à Québec auprès des couples davantage interpellés par le cocooning épicurien qu’en quête de « M’as-tu vu? », le coffret gourmand du 47e Parallèle représente – à mon humble connaissance – le premier du genre à avoir été proposé à Québec. Selon Jérôme Levasseur, coordonnateur de la salle de l’établissement, ce sont environ 900 couples qui confieront leurs papilles aux Chefs Joseph Sarrazin et Isabelle Plante cette année.

L’expérience proposée par le coffret gourmand se décline en 32 verrines affriolantes (16 pour elles et 16 pour lui, si le couple croit à l’égalité absolue!) disposées dans une élégante boîte noire au ventre rouge.

 

Un festin pour les yeux et les papilles

 Astuce #2: ne jamais sous-estimer l’impact d’un boîtier rempli de 32 verrines bien décorées!

Afin d’encadrer la dégustation, les bouchées sont présentées en cinq vagues de saveurs: les mises en bouche, les poissons et fruits de mer, les coups de cœur d’Isabelle, les viandes et les desserts d’Isabelle. Ce voyage gustatif explore méthodiquement certains des aliments préférés des foodies et gastronomes d’ici (le canard confit, le crabe, les crevettes, le saumon laqué, le foie gras, la joue de porc, le tartare de bœuf) en les juxtaposant de façon créative avec des ingrédients plus humbles, mais élevés par un travail généralement minutieux d’assaisonnement et de présentations délicates.

Veau, armillaires et asperges

 Astuce #3: s’extasier devant la beauté de fleurs comestibles, spécialement dans le mauve! Aka: profiter du moment.

Jouant sur les épices asiatiques, les notes sucrées, salées, acidulées et épicées, ainsi que les ingrédients de spécialité, les deux Chefs derrière le Coffret gourmand ont réussi à contourner les écueils du kitsch de la St-Valentin. On vous évitera donc le détour trop souvent obligé par l’huître mignonnette et le cœur en cannelle afin de vous initier aux plaisirs inattendus du pétoncle en ceviche de betterave et truite fumée, huile à la pistache, ou à la fort plaisante mousse de fraise parfumée à la fleur de sureau et sa gelée au pamplemousse rose, pimpante et agréablement amère.

IMG_6973

 Astuce #4: fréquenter de préférence un partenaire qui n’est pas fana-fini du foie gras en macarons.

Vous me suivez? 😉

Afin d’optimiser l’expérience, le Coffret gourmand vient avec un plan de dégustation, sur lequel les bouchées sont illustrées et numérotées, de manière à diriger les amoureux vers la description correspondante sur le menu. Ce système est non seulement efficace, il est aussi très ludique, puisqu’il pave la voie vers autant de conversations alimentaires qu’un couple peut désirer entretenir au cours du repas. (Dans notre cas, beaucoup.) Qui plus est, le 47e Parallèle met aussi à la disposition des clients un document suggérant d’astucieux accords « bouchées et vins », de l’apéro au dessert. La grande classe!

Si le Coffret du 47e Parallèle vous fait envie, sachez que vous pourrez vous le procurer jusqu’au 11 février au coût de 100$ avant les taxes et le ramasser directement au restaurant, juste à temps pour la St-Valentin. En termes de rapport qualité-prix-plaisir, il s’agit d’une opportunité à saisir… surtout si vous désirez en mettre plein la vue à votre douce moitié, qui est peut-être convaincue que vous sauterez encore la fête de l’amour cette année! En tout cas, c’est le genre de surprise qui aurait fait battre mon cœur de foodista, moi qui ne crois d’ordinaire pas à la magie de la St-Valentin… Là où bonne bouffe et intimité se rencontrent, y’a forcément de l’amour dans l’air. Soirée sexy garantie… ou couple au ballottage! 🙂

 

Un coeur pour mon coeur

Astruce #5: toujours suivre votre cœur, où qu’il vous mène…

Bonne St-Valentin!

Cet article a été rendu possible grâce au 47e Parallèle et à l’agence Brouillard.

, , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire