District Saint-Joseph: une bonne vibe

Ça faisait tout drôle de me retrouver au District Saint-Joseph hier en tant que blogueuse invitée, car c’est un des restaurants où je me rends souvent par moi-même: j’adore le brand, j’affectionne l’espace G-O-R-G-E-O-U-S, je savoure les cocktails – à la chartreuse, oui, SVP! – et puis j’y ai fait mes habitudes: j’arrive tôt, puis j’improvise un cinq-six services en commandant toutes les entrées, que je partage avec mon ou ma complice du moment.

Crédit photo: Philippe Ruel pour le District

Que ce soit du côté végé (chou-fleur au dukkah, tu me rends dingue), « fumé maison » ou réconfort, ces entrées-tapas créées par chef Sébastien Laframboise réservent de bien belles surprises, autant pour l’œil qu’en bouche, au genre de prix qu’on a tout à fait envie de payer dans le contexte.  Ça fait que j’y reviens encore et encore, le début des shows – de musique ou d’humour – donnant habituellement le signal du départ (parler pendant qu’un humoriste tient le micro est à peu près aussi malaisant qu’une discussion complice sur fond de show rock.)

L’invitation d’hier visait à faire découvrir la formule Apéros FEQ, un concept alliant exploration musicale et plaisir culinaire en collaboration avec le Festival d’été de Québec. En formule 5 à 7, des artistes émergents pré-sélectionnés par l’équipe du festival défileront ainsi sur scène à chaque mercredi dans l’espoir d’obtenir une place dans la programmation officielle de la 50ième édition. Pour le lancement, nous avons eu droit à une performance planante, à la fois pleinement sentie et maîtrisée, de Zagata, une superbe découverte, bien desservie par la sono, les éclairages et la disposition générale des lieux.

Crédit photo: Philippe Ruel pour le District

Côté bouffe, l’offre de District est légèrement ajustée pendant les représentations afin de permettre à tout le monde de bien profiter du spectacle, et on a décidé de miser sur le concept très porteur de finger food à partager. En ce qui me concerne, le plateau BBQ à l’Américaine a volé la vedette, avec son incomparable pogo signature « tout maison », un juteux mini-burger et de spectaculaires ailes de poulet entières légèrement fumées. Y’avait de la magie dans l’air!

Fidèle à son habitude, Chef Sébastien Laframboise a été généreux de sa présence, tant auprès des médias que des clients en salle! Crédit photo: Philippe Ruel pour le District

Le spectacle terminé, nous avons enchaîné avec plusieurs créations qui trouveront leur place sur la prochaine itération du menu. Le coup de cœur populaire est allé à l’assiette de pieuvre et ses déclinaisons de brocoli, un party de saveurs et de textures dans la bouche. Cela dit, je ne sais pas si District est nécessairement le contexte où je me verrais commander un délicat plat de pieuvre qu’un comique assaisonne sa performance d’humour gras (true story…) Mais c’est peut-être bien juste moi?

D’une affaire à l’autre, je vais continuer d’aller me gâter au District, et peut-être bien que la prochaine fois sera au son des Apéros FEQ! #jemangedistrict

Merci à Brouillard Communication et à l’équipe de District Saint-Jospeh pour l’invitation!

 

, , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire