Domaine Cataraqui: l’enchanteur

Une histoire particulière que celle du Domaine Cataraqui, quand même. Une villa bâtie progressivement par la bourgeoisie anglaise à l’époque où l’exploitation forestière battait son plein pour la construction des navires, elle est tombée plusieurs fois dans l’oubli et le désintérêt, malgré son caractère enchanteur.

Sous la responsabilité de la Commission de la capitale nationale du Québec depuis 2002, puis inauguré en 2010 à la suite de travaux de construction et de restauration, le Domaine est connu de nom, mais il a encore une place à se tailler dans les habitudes de gens de Québec.

Qu’à cela ne tienne, le Domaine a justement instigué une formule gourmande arrimée à des dates importantes du calendrier (comme la fête des Mères, Pâques, la St-Valentin…), attirant par le ventre des gourmands dans ce lieu d’histoire. Cette année, c’est le service traiteur du 47e Parallèle qui a remporté l’appel d’offre et s’est vu confier la responsabilité de courtiser les papilles des convives.

J’ai pour ma part été invitée à assister au brunch pascal, une formule 4 services proposée au tarif de 59,95$ + taxes (service inclus), avec la possibilité d’acheter cocktails et vins au verre – ou à la bouteille – pour accompagner l’expérience culinaire.

Les salles à manger, aménagées dans plusieurs pièces du rez-de-chaussée de la villa qui furent à l’époque salon d’hiver et salle séjour, exultent un charme d’antan sans la lourdeur du style anglais, puisque les meubles et œuvres d’art d’époque ont été vendus à l’encan avant le rachat de la propriété par la Commission. Les fenêtres laissent pénétrer dans l’espace une lumière énergique et s’ouvrent, comme les cadres de grands tableaux, sur le bleu du fleuve au loin. Il n’y a pas à dire: difficile d’imaginer un lieu plus enchanteur pour célébrer la résurrection du Christ… Ajoutons à cela des musiciens et le jeu divin de leurs cordes, on s’envole tout droit au Paradis!

Salle à manger du Domaine Cataraqui

De lumière et de moulures, les pièces de la Villa du Domaine Cataraqui allient chic et sérénité. / Crédit photo: Catherine Côté

Le menu proposé par le 47e Parallèle, qui n’avait en fait rien d’un brunch pascal, a semblé être bien reçu par l’assistance largement composée de jeunes et moins jeunes retraités. Mon coup de cœur serait sans doute allé à la première entrée, une saisie de bœuf aux épices torréfiées, si je n’avais pas été en train de siroter mon premier café matinal, sinon, le parmentier de canard a fait belle figure avec sa sauce goûteuse et une température de service bien maîtrisée. À ce chapitre, la fluidité avec laquelle les assiettes de Chef Sébastien Beaudoin ont quitté la cuisine est louable et a certes contribué à la grande quiétude entourant l’expérience.

Saisie de boeuf aux épices torréfiées

Saisie de bœuf aux épice / Crédit photo: Catherine Côté

 

Parmentier de canard confit

Parmentier de canard / Crédit photo: Catherine Côté

 

Verrine de chocolat blond

Verrine de chocolat blond, gel de poire et mascarpone au basilic / Crédit photo: Catherine Côté

Tout de suite après le repas, les participants ont été invités à prendre part à une visite guidée de la Villa (en été, cette activité se déroule aussi à l’extérieur) et à savourer ainsi sa richesse patrimoniale, un complément divertissant, voire incontournable pour les fans de Downton Abbey.

CCP_5167

La photographe Catherine Côté a croqué cette photo dans la chambre à coucher du peintre Percyval Tudor-Hart, époux de Catherine Rhodes Tudor, la dernière châtelaine de Cataraqui.

Outre les repas organisés en collaboration avec le 47e Parallèle, la Villa du Domaine Cataraqui est aussi le théâtre sporadique de la relève culinaire de Québec, puisqu’elle accueille la performance des étudiants de l’École Hôtelière de la Capitale en entraînement. Tables d’hôtes, banquets, buffets et cocktails dînatoires affluent alors de la cuisine moderne, pour le grand plaisir des convives et ce, à prix d’amis, soit entre 25 et 35$ selon l’expérience retenue.

Par ailleurs, une douzaine de traiteurs accrédités n’attendent que votre prochain événement social (mariage, party de bureau) pour vous montrer qu’au Domaine Cataraqui, gourmandise et histoire font la paire!

Les prochains repas du 47e Parallèle seront offerts les 10 mai et 21 juin 2015, pour la fête des Mère et la fête des Pères, respectivement. On peut déjà réserver au (418) 528-7433.

Cet article a été rendu possible grâce à l’invitation du 47e Parallèle et de Brouillard Communication.

, , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire