Moins de dix jours avant le premier #restobulle!

Quel plaisir, quel honneur que d’avoir la chance de me couvrir moi-même à propos du sujet chaud de l’heure: la première bulle de Foodista en mission.

Histoire de préserver les surprises qui attendent les 25 chanceux (ou braves, c’est selon) qui tenteront l’expérience le 31 octobre prochain, je n’irai pas ici et maintenant dans les moindres détails, mais j’ai quand même le goût de partager avec vous les journées trépidantes que je traverse présentement.

Avant toute chose, je suis en mesure de vous confirmer que le menu est bouclé. Avec une liste de plus de 100 ingrédients, comportant une sélection d’huiles et vinaigres rares – Banyuls, vous connaissez? -, des produits aux noms un peu bizarroïdes – cuisine moléculaire obligeant – et surtout, beaucoup, beaucoup de racines, les surprises culinaires seront définitivement au rendez-vous.

Mes surprises à moi sont venues de l’enthousiasme suscité par mon projet dans la communauté culinaire de Québec. Les appuis se multiplient de toutes parts et le travail exceptionnel d’artisans renommés de Québec viendra supporter mon menu gastronomique. Gelato Québec, Pain Grüel, Fever Tree et Importation Fat Fork Factory, Paillard et Chez Sebz thé & lounge m’ont tous tendu la main afin de faire vivre à mes invités une expérience culinaire sans précédent, sans parler d’un de mes tout premiers collaborateurs, Chartier Créateur d’harmonies, dont l’appui en amont du projet a été une source de validation importante.

Parlant de François Chartier! Vous auriez dû me voir lorsque la liste des accords qu’il a conçus pour mon événement est entrée dans ma boîte courriel: je pleurais pratiquement de joie. J’imagine qu’il faut être à moitié fou ou 100% foodie pour être émue aux larmes par ce genre d’événement… Sans doute suis-je les deux! Le fait est qu’en cent ans, je n’aurais jamais pu imaginer ces accords, le fruit d’une expertise en sommellerie de calibre mondial. La joie et l’honneur de cuisiner pour ces accords m’habitera assurément à chaque minute du service.

Les plus belles surprises à date sont arrivées du côté humain. Mon talentueux Maître d’hôtel, Maxime Renaud, a invité son coach Bernard Arnaudeau à se joindre à la conceptualisation du service pour le repas. Le niveau de créativité et d’expertise de ce côté a de quoi faire tourner la tête. Qui plus est, j’ai eu le grand bonheur d’accueillir un sous-chef dans mon équipe, Jean-François Duval. Un ancien de chez Toast!, il a déjà contribué à l’idéation, au support moral et se joindra à moi pour exécuter un service de l’enfer le 31. Autre petit moment de blogoréalité ici: Jean-François et moi échangions sur Facebook l’autre jour et il m’a amicalement appelée Chef Héloïse. C’était la première fois que ça arrivait… ce qui est logique puisque c’est la première fois que je vais coordonner et exécuter un repas gastronomique. J’ai failli brailler à nouveau… Que voulez-vous, moi, le bonheur, ça me fait faire de drôles de choses.

Puis il y a les côtés moins glamour, comme cet énorme bouton rouge qui refuse obstinément de quitter mon menton. Je soupçonne le mélange de stress et de malnutrition d’être en cause. Malnutrition, oui, comme dans manger mal. Depuis deux semaines, j’ai testé à répétition des étapes de mon dessert épique et ma peau a demandé grâce bien avant que mes papilles s’avèrent satisfaites. C’est pas l’idéal, mais c’est comme ça.

Dans les trois prochains jours, je vais m’afférer à préparer une générale pour mon repas. Cette opportunité merveilleuse est rendue possible par la styliste Valérie Labbé et les photographes Annie Simard et Catherine Martel, puisqu’elle m’ont invitée dans un chalet rustique afin de prendre mes créations en photo. J’en profiterai aussi pour mitonner des versions simplifiées de mes recettes, qui seront rendues disponibles sur mon blog 180 degrés au courant des mois de novembre et de décembre. Ceux qui n’ont pu être du repas pourront quand même y goûter de façon détournée.

Je replonge dans mes listes d’épicerie et mon projet de trame sonore « souterraines », qui seront bientôt dévoilées au grand jour!

 

Sphères moléculaires

Je vous laisse sur une photo mystère prise aujourd’hui même.

Ces éléments figureront dans la première entrée froide du repas du 31. De quoi s’agit-il?

Si vous avez aimé ce billet, vous aimerez certainement le prochain! Pourquoi ne pas vous abonner à ma page Facebook ou à mon compte Twitter? Au plaisir de vous y retrouver et d’échanger avec vous!

, , ,

2 Responses to Moins de dix jours avant le premier #restobulle!

  1. Lyne T. 10/26/2013 at 11:33 am #

    Faisant partie des 25 chanceux (y’a pas de doute!), ton courriel ne fait que rehausser le plaisir lié à l’anticipation! Je me réjouis aussi d’apprendre que des recettes simplifiées seront disponibles par la suite. À très bientôt!

    • Foodista 10/26/2013 at 7:38 pm #

      Bonjour Lyne,

      Merci beaucoup pour votre confiance. 🙂 La générale d’aujourd’hui s’est très bien déroulée et elle a laissé entrevoir un événement unique. Nous avons hâte de partager tout ça avec vous!

      Au plaisir de vous rencontrer,

      Héloïse

Laisser un commentaire