Montcalm, je te coeur!

Limoilou, St-Roch, St-Sauveur et St-Jean Baptiste comptent sur l’appui et l’amour public de plusieurs blogueurs culinaires et autres. Je me suis dit qu’il était grand temps que je fasse mon petit bout de chemin pour ma paroisse. Tout en profitant régulièrement des plaisirs gustatifs de ces secteurs de la vieille ville, je dois dire que j’ai fait mes petites habitudes depuis mon établissement dans Montcalm. Savoir profiter du meilleur à portée de main et se laisser le droit d’aller voir ailleurs pour le reste, c’est le secret de la satisfaction en ce qui me concerne. Les bons restaurants ne manquent pas dans le quartier. Mon principal critère pour dresser un top 4 de mes adresses gourmandes a été l’assiduité de ma fréquentation (ce qui en dit sans doute autant sur moi que sur les établissements eux-mêmes!)

Je vous propose donc ici le meilleur café moka de la haute-ville, le meilleur thaï (et le plus abordable) en ville, un retranchement pour les mordus de breakfast for dinner, et des frites si bonnes qu’elles vous font oublier vos tracas… Rien de moins!

Café Castelo

Une maison de torréfaction, un café et une salle d’exposition tout en un, le Café Castelo séduit d’abord par la grande qualité de son café, qui a séduit plusieurs amateurs sérieux de Québec. Leur café moka est entré au panthéon de mes breuvages préférés, que je je le prenne pour apporter ou que je le consomme sur place dans l’espace « salon », fort bien aménagé. Et pour cause: le deuxième étage du bâtiment est occupé par la galerie d’art uNo. Au fil du temps, l’endroit est devenu, avec le salon de thé Chez Sebz, de mon deuxième bureau.

Toutes les barristas de l’établissements sont courtoises, efficaces et conseillent de manière experte, ce qui ne gâche rien. Et, nouveauté 2014, la façade de l’édifice a récemment été brillamment refaite grâce à l’installation de plaques en acier trouées à partir d’une oeuvre de l’artiste Nikolina Okuka, la femme du propriétaire. Le résultat est particulièrement frappant de nuit, puisque des lumières ont été installées afin de mettre les perforations en valeur.

En ce moment même, l’exposition à la galerie d’art et au Café Castelo est particulièrement saisissante. Il s’agit d’oeuvres d’Helene Gunes, qui se spécialise dans le bio art. Les plaques d’aluminium représentent des agrandissements et des manipulations de contenus organiques déposés sur et cultivés à même la pellicule photo traditionnelle. Si vous avez toujours voulu voir de quoi a l’air votre « mousse de nombril », voici votre chance!

Café Castelo

807, avenue Cartier

Maison Thaïlandaise (aussi à Cap Rouge et à Charny)

Ne cherchez plus le meilleur thaï à Québec: je l’ai trouvé pour vous. Et il ne s’agit pas d’un restaurant, mais d’un comptoir de prêt-à-manger. La Maison Thaïlandaise vous propose de vous procurer dans ses points de vente une sélection d’entrées, de plats principaux et d’accompagnements thaïlandais, à mi chemin entre l’authenticité et l’accessibilité des saveurs. N’hésitez pas à vous fier aux indications sur les emballages pour le degré d’épices: l’entreprise n’hésite pas à proposer plusieurs options plus relevées!

Notre menu habituel se compose notamment d’une entrée de wontons dans une sauce aux arachides démente, d’un plat de canard dit chiang mai que j’aimerais bien être capable d’émuler, d’un plat choisi selon l’envie du moment dans une bonne sélection de protéines, de riz et de pâtes. Tout ça pour 23,50$, taxes incluses? Les instructions pour réchauffer les produits à la maison sont précises et le résultat, d’une constance exemplaire. Mon chum et moi avons déjà rempli plusieurs cartes « fidélité » et tout porte à croire que notre histoire d’amour risque de perdurer encore et encore!

La Maison Thaïlandaise

3, boul. René-Lévesque (coin Salaberry)

Bügel Fabrique de bagels 

Véritable institution du bagel à Québec, Bügel ensoleille régulièrement mes repas. En plus d’offrir une variété de bagels classiques à l’unité, le commerce propose aussi des bagels plus originaux et d’une saveur du mois. Le prix à la douzaine défie toute concurrence, en particulier compte tenu du fait que les bagels commerciaux n’ont du bagel authentique que le nom! Mais le plaisir n’arrête pas là, puisque Bügel, c’est aussi un restaurant qui sert des bagels garnis du matin au soir.

Le matin, je craque presque toujours pour le demi Poussin garni, un savant mélange de fromage à la crème aux herbes, de jambon, de champignons et de fromage, garni d’un oeuf au choix. Pour le dîner ou pour le souper, je vous recommande chaudement le bagel au smoked meat, qui arrive accompagné d’un généreux cornichon (vous verrez!) et d’une salade verte. Si vous n’êtes pas du type smoked meat, n’importe quel bagel gratiné vous donnera sans doute satisfaction. 🙂 Tant de bonheur pour un pain qui a un gros trou en plein milieu… Eh bien!

Bügel la Fabrique de bagels

164, rue Crémazie Ouest

Frite Alors!

Avec plusieurs franchises à Montréal mais une seule à Québec, Frite Alors! s’est quand même forgé une solide réputation dans la vieille capitale. Résidant dans le voisinage qui embaume leurs bonnes frites à cœur de jour et de nuit, je souligne ici une chose: je ne me suis pas encore lassée de l’odeur. 🙂

Un repas chez Frite Alors! est toujours sympathique avec l’atmosphère ludique inspirée de bandes-dessinées et la cuisine ouverte, mais ce n’est pas pour l’expérience en salle ni pour la sélection de burgers ou de poutines pourtant plus que respectable que je suis une cliente assez régulière de l’établissement. C’est pour leur cornet de frites belges assorti d’un large choix de mayonnaises maison savoureuses. Les frites de Frite Alors! sont les seules du quartier que je peux acheter et ramener à la maison afin de les incorporer mes créations gourmandes. C’est un grand honneur. Massif!

Qui plus est, j’apprécie que Frite Alors! fasse son bout de chemin pour participer à l’animation urbaine formelle et informelle du quartier, que ce soit en prenant part à des événements organisés par l’artère commerciale ou mieux, en restant ouverte jusqu’à tard le soir pendant le festival d’été de Québec. Et je vous rappelle encore que je suis voisine, et que je dis ça… malgré tout.

Frite Alors!

122, rue Crémazie Ouest

J’espère que mon top 4 vous encouragera à venir faire un petit tour dans mon coin! Et comme toujours, n’hésitez pas à partager ici vos adresse gourmandes! 🙂

, , , , , , ,

3 Responses to Montcalm, je te coeur!

  1. Marie 08/07/2014 at 9:30 #

    Beau top 4! Je n’ai pas encore essayé la Maison Thaïlandaise, j’y tâcherai!

    As-tu essayé La Fabrique (poutines)? Perso, j’y suis allée durant le FEQ et la poutine au canard m’a franchement déçue… Canard sec, fromage mou et frites fades et détrempées dans une sauce pas très top… Pour le prix…

    En tout cas, je n’ose pas y retourner sauf avis contraire, j’imagine que la qualité était altérée par le rush.. J’aimerais bien ton avis si tu y est allée!

    • Marie 08/07/2014 at 9:31 #

      Si tu y es* allée 😉 J’en perd mon français!

    • Foodista 08/07/2014 at 10:12 #

      Bonjour Marie, merci pour le gentil commentaire! 🙂 Eh oui, j’ai essayé ce resto environ deux semaines après l’ouverture et je n’ai pas été conquise. J’ai choisi la poutine aux ris de veau et malheureusement, leur saveur délicate se perdait complètement dans le mélange. Aussi, je questionne le choix de proposer des frites avec la pelure, car cette saveur plus rustique prend beaucoup de place et compromet l’aspect gastronomique. En revanche, j’aime bien les heures d’ouverture du commerce et le jeune propriétaire est un entrepreneur fort inspirant. Je vais sans doute donner une deuxième chance à l’établissement, comme c’est mon habitude! Si jamais tu essaies la Maison Thaïlandaise, je serai heureuse d’avoir ton avis!

Laisser un commentaire