Thé à la mode: une fashionista en mission

C’est bien connu, je suis une fan finie de l’heure du thé. En ce qui me concerne, on pourrait sauter déjeuner et lunch et y passer directement… à tous les jours. Les endroits qui proposent ce genre de formule semblent se multiplier, notamment avec le Morrin Centre qui a commencé à offrir cette activité dans sa programmation estivale 2014, mais une chose est certaine: personne ne le fait à la façon de l’Auberge Saint-Antoine, au Café Artéfact. En plus de vous proposer un thé à l’anglaise classique avec des mignardises concoctées par Chef Louis Pacquelin, le Thé à la Mode propose d’assister simultanément à un défilé de mode, me transformant, du coup, en fashionista en mission.

Le Thé à la mode

Une fierté bien justifiée brillait dans le regard du directeur Jean-Louis Souman lors de l’inauguration de la deuxième saison de cette manifestation unique. Et pour cause, c’est lui qui a amené cette idée à Québec, tout droit de Paris. De la même manière qu’il a introduit les jeudi Jazz à la programmation de son établissement, c’est un soucis « d’animation » qui a incité l’homme à vendre le concept à son équipe et aux collaborateurs.

Une valeur ajoutée pour les clients de l’hôtel, le Thé à la Mode constitue une activité très glamour qui a aussi ce qu’il faut pour séduire une clientèle locale. C’est le temps de sortir le petit kit trop chic pour votre 5 à 7 ordinaire, d’appliquer deux couches de mascara et de réserver un moment dans l’agenda de votre mère, de votre fille ou de toutes vos copines qui dévorent les magasines de mode: vos sens seront comblés!

Thé à l'anglaise entre amies

Côté bouffe, le lancement de la 2e saison du Thé à la mode a offert son lot de stimulations grâce à un assortiment de sept bouchées, dont un petit sandwich au concombre sur un pain d’Éric Borderon, des scones très classiques (the real deal!), une bouchée au saumon fumé du Fumoir St-Antoine à Baie St-Paul et une délectable tartelette de fraises de l’Île d’Orléans. « Même si nous sommes partis de l’idée de respecter la tradition du thé à l’anglaise, nous avons quand même voulu travailler avec des produits d’ici, et en accord avec la saison », explique Chef Pacquelin. Grand bien lui en fasse, car on n’aurait pas vraiment pu espérer mieux, surtout qu’on vous sert du thé Camellia Sinensis pour faire passer le tout (Earl Grey pour moi, yes Sir!)

Traditionnel sandwich au concombre

Canapé de saumon fumé

Tartelettes de fraises de l'île d'Orléans

Traditionnels scones

Côté mode, l’assistance a eu droit à une très belle enfilade de looks féroces de Muse par Christian Chenail, portés avec souplesse par des mannequins qui devaient déambuler dans un espace non-traditionnel et se faire voir des dizaines de participants disséminés dans l’espace. Ici, on aurait pu souhaiter un peu plus de temps pour admirer chacune des créations (et prendre des photos sans flou artistique!), mais il était facile d’apprécier l’effort particulier déployé par les modèles afin de se rendre accessibles tout en représentant dignement le côté racé de la collection Automne 2014 du designer. « Lorsque nous avons fait notre sélection des mannequins, nous leur avons demandé de sourire. On veut qu’un bonne ambiance règne tout au long de l’activité, » m’a expliqué Monsieur Souman.

Munie de mon fidèle iPhone, j’ai poursuivi les mannequins dans leur parcours déambulatoire afin de saisir les tenues dans le feu de l’action. Je vous confirme que l’expérience ne m’a pas transformée en photographe de mode, alors je vous invite à visiter l’hyperlien que j’ai placé sous chaque photo afin d’apercevoir ces vêtements dans un contexte peut-être moins artistique mais ô combien plus optimal: le site du designer!

 

Look signé Christian Chenail

Coup de coeur absolu pour cette mannequin qui m’a donné le goût d’adopter le carreauté! http://www.muse-cchenail.com/automne2014_fr.html

Les mannequins défilent dans le café Artéfact

Les mannequins traversent littéralement l’espace du Café Artéfact, posant ici et là, l’espace chic se prêtant très bien à l’exercice.

Défiler dans un espace non conventionnel

Ici, j’ai craqué pour le sac à main à la fois assumé et racé qu’on retrouvera à l’adresse suivante: http://www.muse-cchenail.com/automne2014_fr.html

Robe de soirée Christian Chenail

Une robe digne des contes de fée un peu gothiques, cette robe fera assurément de vous la belle du bal… http://www.muse-cchenail.com/automne2014_fr.html

Fruit d’une logistique complexe qui implique sélection des créateurs et des modèles, répétitions, maquillages signés Lise Watier et des coiffures de Mèches en folie (to die for, really), le Thé à la Mode est une activité qui fait bande à part et qui mérite qu’on lui consacre un après-midi! La 2e édition se poursuit les 3e samedis du mois jusqu’en avril et les billets sont en vente au prix de 29$ plus taxes et frais de service!

, , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire