Veni vidi vino: Prix du Public Desjardins 2014

Machine bien huilée, foule galvanisée, charismatique présidente d’honneur en la personne de Jessica Harnois, sommelière émérite, la 6e édition des Prix du Public Desjardins s’est déployée hier au Château Frontenac dans la plus belle des humeurs. Cet événement, créé par de jeunes promoteurs de Québec, vise à récompenser les bouteilles qu’on retrouve dans nos SAQ dans une perspective « grand public. »  Il s’agissait pour ma part de ma première présence  grâce à une invitation à la table des blogueurs du Magazine Exquis. Et je peux vous dire une chose: je suis venue, j’ai vu.. et j’ai bu! 

L’idée de confier la tâche d’évaluer des vins à l’aveugle en suivant les protocoles de dégustation internationaux (bouteilles ensachées, fiche internationale d’évaluation, contrôle des températures de service, personnel en uniforme, accessoires de qualité fournis par Vinum Grappa) à des « Monsieur-Madame-tout-le-monde » continue d’avoir un p’tit quelque chose de subversif, même six ans plus tard. Quand on y pense bien cependant, quel meilleur indicateur du plaisir qu’on tirera d’une bouteille achetée en succursale que l’avis consciencieux d’un panel de goûteurs qui nous ressemblent, pas des sommeliers ou des restaurateurs, juste de gens normaux, peut-être rien qu’un brin foodie… Mais qui ne l’est pas de nos jours?

IMG_7037

 350 jurés amateurs ont prêté leurs sens à cet exercice de dégustation.

Ce sont donc plus de 400 vins qui ont été dégustés par une quarantaine de jurys composés de consommateurs comme vous et moi, sous la tutelle de sommeliers d’expérience, chargés, à chaque table, de stimuler les conversations (« Diriez-vous que ce vin est plus floral ou plus minéral? »), d’élucider les grandes interrogations (« Est-ce normal, cet arôme d’alcool à friction?) et compiler officiellement les scores soumis par les jurés en vue de déterminer 120 gagnants de médailles d’argent, d’or et de grand or.

Parlant de scores… C’est grâce à un outil d’évaluation papier que les dégustateurs d’un jour en présence ont dû rendre leur verdict sur chacune des dix bouteilles confiées à leur jugement. Avec des critères comme « l’aspect hors limpidité », « l’intensité positive » et « la persistance harmonieuse », le cours de sommellerie 101 offert par Jessica Harnois au tout début de l’événement n’était pas un luxe.

IMG_7038

Le focus sur certains aspects plus « objectifs » du vin, comme la persistance harmonieuse, c’est-à-dire, le maintien prolongé d’une saveur relativement plaisante en bouche, n’a pas tardé à révéler ce que d’aucuns pourraient considérer comme une limite de ce système d’évaluation: il favorise ce que le sommelier de notre table 38, Julien Marchand, a présenté comme les « bêtes de concours », des vins avec une tonne de caractère qui forcent un peu l’évaluation positive chez les jurys. Pour le dire autrement, de bien meilleurs vins, plus délicats ou plus nuancés, courent toujours le risque de s’effacer parce que pas assez « vocaux. »

Outre cette limite, c’est avec une fascination bien réelle que j’ai constaté que notre tablée 38 a quand même réussi à trouver un consensus. Sur 10 vins échantillonnés, deux ont raflé une médaille d’argent, et un seul, une médaille d’or. Si on a pu s’entendre là-dessus, tout en ayant des préférences personnelles très différentes en matière de vin, c’est déjà ça! (Disons, en toute honnêteté, que Caroline la Snob ne boit pas les mêmes vins que Pas un Foodie. Juste avec leur nom de blogs respectifs, on s’en doute déjà un peu…)

Par les années passées, les médailles décernées aux vins dégustés ont trouvé leur chemin jusque dans l’étiquetage de la SAQ, offrant, du coup, un rayonnement provincial à cette initiative de LLP Experts en vin, tout récemment rebaptisé Tuxedo expérience vinicole, afin de mieux refléter les activités de l’organisation.

Vous êtes curieux de découvrir les bouteilles qui se sont démarquées lors de la dégustation à l’aveugle des Prix du Public? Les lauréats seront annoncés le 17 mai prochain lors d’un gala au Château Frontenac, puis présentés dans un guide gratuit mis à la disposition des consommateurs. Histoire de vous mettre l’eau à la bouche, pourquoi ne pas jeter un coup d’œil au guide 2013, et y trouver peut-être quelques inspirations en attendant la nouvelle cuvée?

, , ,

One Response to Veni vidi vino: Prix du Public Desjardins 2014

  1. Samy Rabbat 02/24/2014 at 9:17 #

    Merci Foodista,

    Pour votre excellent compte rendu de cette magnifique soirée. Je l’ai mis en toute petite partie sur mon site:

    http://samyrabbat.com/alcools/prix-du-public-desjardins-2014.html

    Samy Rabbat

Laisser un commentaire